La création en cours

 

« Ayant récemment utilisé cette locution populaire alors que je tentais de qualifier mon travail actuel, un sentiment de justesse et de clarté se fit jour. Désormais, je pouvais envisager la prochaine création comme étant une mise en acte de cette allégation, et je décidais alors de lui dévouer ce spectacle ».

 

Historique

Dans une création précédente intitulée Moments de couples, il s'agissait d'explorer quelques lois de la physique (gravité, contrepoids, attraction, répulsion). Le travail sur les corps en mouvement et en équilibre constituait alors la matière chorégraphique .POUR LA BEAUTE DU GESTE approfondit l'exploration de lois différentes qui ont trait à une physique plus subtile: celle qui met le corps du danseur en relation d'écoute et résonance réciproque (sérialité, affinité, synchronisme).

 Synopsis

Le point de départ est le tan gram, un jeu composé de 7 figures géométriques aux agencements multiples. Manipuler ces éléments et les ordonner sur scène servent de prologue. Tout réside dans la manière de le faire car en développant le contenant, le visible, on accède au contenu et à l'invisible. C'est  la recherche d'une forme parfaite qui donne un sens au travail du chorégraphe.

 Deroulement

Le spectacle se déroule schématiquement en trois phases : un solo, des duos et des ensembles. Cette simplicité qui va de l'un au multiple exprime le chemin de la communication de soi vers les autres.

 Objectif

Le but de cette création est d'amener quelque chose d'inattendu pour le spectateur, quelque chose qu'il pressentirait, qu'il connaîtrait déjà sans le savoir et qui, en éveillant une nouvelle qualité d'écoute, le toucherait dans
sa sensibilité .